« Pour la santé, je bouge dans mon quartier »

Promouvoir l’activité physique au quotidien dans un quartier en politique de la villepour la sante je bouge dans mon quartier

Le projet « Pour la santé, je bouge dans mon quartier » est une recherche-action commandée par le Ministère des Affaires Sociales et de la Santé dans le cadre du troisième volet du Plan National Nutrition Santé (PNNS 3). Ce projet s’est déroulé sur le quartier Floréal-Saussaie-Courtille de Saint-Denis et a débuté en Janvier 2013. Suite à une phase de recherche, menée de janvier à juin 2013, (rencontres avec 80 professionnels de tous secteurs et avec 300 habitants), des actions de promotion de l’activité physique on pu être mises en place entre août 2013 et mai 2015. Ces actions ont été réalisées selon 3 axes de travail:

Axe 1 : Renforcer l’offre en activité physique pour les habitants de Floréal-Saussaie-Courtille et en favoriser l’accessibilité
L’objectif de cet axe de travail était de faciliter la pratique de publics éloignés de l’activité physique à cause de contraintes horaires et financières notamment. Ainsi, de nouveaux créneaux dédiés à la pratique ont été mis en place sur le quartier (marche nordique, yoga, renforcement musculaire, fitness) permettant à certains publics tels que les seniors et les femmes au foyer de reprendre une activité régulière. En effet, ces nouvelles activités étaient proposées sur le temps scolaires et à des coûts réduits (parfois gratuitement) afin de faciliter l’accès à la pratique au plus grand nombre. De nombreuses animations ponctuelles (Initiations à la marche nordique, après-midi jeux sportifs, courses d’orientation, balades à vélo) permettant de faire découvrir de nouvelles activités ont également été proposées aux habitants.

Article paru dans le Journal de Saint-Denis le 23 Octobre 2015

Axe n°2 : Communiquer sur l’offre en activité physique, l’intérêt en termes de lien social, bien-être et santé, ainsi que les moyens de pratiquer au quotidien
L’objectif de cet axe de travail était de faire connaitre les clubs sportifs du territoire mais aussi de faire comprendre aux habitants l’intérêt existant en termes de lien social, de santé et de bien être à pratiquer une activité physique au quotidien. Pour ce faire, de nombreuses actions, allant d’une permanence d’accueil à des interventions au sein des structures du quartier et dans les écoles, en passant par la création d’outils de communication (flyers, plaquettes, film) et l’organisation d’une fête du Sport, ont été mises en place.

Axe n°3 : Développer un environnement favorable à la pratique d’une activité physique
L’objectif de cet axe de travail était de créer un environnement facilitant la pratique d’activité physique, notamment les déplacements actifs (marche, vélo), ainsi que la pratique sportive libre. Pour ce faire, de nombreuses actions ont pu être menées en partenariat avec la ville de Saint-Denis, Plaine Commune ou encore le Comité Départemental Olympique et Sportif (CDOS 93). Par exemple, un parcours sportif composé de 6 agrès visant à faciliter la pratique libre a pu être installé au cœur du quartier. Aussi, un travail autour de l’installation d’une signalétique piétonne a été mené avec une classe du collège de la Courtille et quelques habitants. Enfin, des réunions ont été organisées avec les professionnels de l’aménagement afin de les inciter à prendre en compte l’aspect activité physique et santé dans les aménagements futurs du quartier.

Évaluation quantitative :
Suite à ces 2 ans d’actions, une évaluation quantitative du niveau d’activité physique de la population a pu être réalisée en mai 2015, nous permettant de faire la comparaison avec les résultats obtenus en mai 2013. Ce sont en effet, 217 questionnaires (199 en 2013) qui ont pu être récoltés en porte à porte afin de quantifier le niveau d’activité physique de la population.
Les résultats obtenus sont très satisfaisants puisque entre 2013 et 2015, la part des adultes du quartier pratiquant 30 minutes d’activité physique quotidiennement est passée de 48,1% à 63,5%, ce qui représente une augmentation significative de 32%.
résultats

Cette évolution est principalement due à une augmentation très importante de la pratique des femmes. En effet, en 2015, 60,3% d’entre elles pratiquent les 30 minutes quotidiennement recommandées contre seulement 40,3% en 2013. Il s’agit principalement d’une augmentation de la pratique de loisir, passant de 35,8% en 2013 à 56,8% en 2015. Pour les hommes, nous avons pu noter une augmentation qui n’est toutefois pas significative puisque la proportion d’actifs est passée de 62% à 67,8 entre 2013 et 2015. Aussi, nous noterons que l’amélioration du niveau d’activité physique de la population adulte est corrélée à une forte augmentation de la pratique des moins de 60 ans alors que la pratique des seniors stagne.
Enfin, nous pouvons noter une amélioration du ressenti des personnes sur leur environnement physique et une amélioration de leurs connaissances des ressources existantes. Effectivement, en 2015, 63,3% des habitants déclarent le quartier adapté à la pratique sportive (contre 57,8% en 2013) et 40,6% sont capables de citer au moins un club ou association sportive du quartier (contre seulement 21,9% en 2013).

Au vu des résultats obtenus et de l’intérêt pour le projet manifesté par les habitants et professionnels du quartier, il a été décidé de poursuivre l’ensemble des actions sur le quartier Floréal-Saussaie-Courtille, tout en développant les actions sur le quartier Allende à partir de Janvier 2016.

 

Une réponse à “« Pour la santé, je bouge dans mon quartier »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *